Sexualité masculine

 

Les troubles du désir sexuel

Moins fréquente que chez les femmes, la baisse du désir sexuel ou de la libido chez l’homme existe. Malgré des érections satisfaisantes, l’homme ressent une baisse ou une absence d’intérêt pour la sexualité. Plusieurs raisons peuvent amener à ces troubles et relèvent en général d’une thérapie.

 

Les troubles de l’érection

On parle de dysfonction érectile lorsqu’il s’agit de difficultés dans l’obtention d’une érection ou dans le maintien d’une érection. L’érection peut être complètement absente, être insuffisante pour permettre l’acte sexuel ou encore disparaître pendant le coït.

Bien que les médecins puissent s’occuper de l’origine organique de certains troubles érectiles, la médication concernant ces troubles ne convient pas à tous et ne règlent que les difficultés exclusivement physiologiques de l’érection.

Certains hommes constatent des changements dans la qualité de leurs érections suite à la détection d’une maladie ou encore suite à l’obligation de prendre des médicaments ayant des effets secondaires sur leurs érections et peuvent par conséquent ressentir des difficultés à vivre ces changements. Ces difficultés vont avoir un impact dans la vie de ces hommes et parfois entraîner également des changements dans leur vie de couple.

 

Les troubles de l’éjaculation

Les troubles de l’éjaculation sont caractérisés par la présence d’une éjaculation prématurée, d’une incapacité à éjaculer ou encore d’une éjaculation retardée.

Plusieurs définitions existent quant à la description de l’éjaculation prématurée. En fait, il n’y a pas de notion de durée minimum du coït à proprement parler : une éjaculation prématurée est une éjaculation qui survient trop vite et de façon incontrôlable.

L’éjaculation retardée peut prendre quant à elle plusieurs formes. L’incapacité d’éjaculer, ou anéjaculation, se définit par elle-même : l’homme n’arrive pas à éjaculer, même si la durée du rapport sexuel ou si les stimulations sexuelles sont adéquates et longues.

On distingue différents niveaux du trouble :

 L’homme n’a jamais pu éjaculer
 L’homme ne peut éjaculer que seul lors de la masturbation
 L’homme peut éjaculer seul et lors de la masturbation ou de la fellation avec sa partenaire
 L’homme peut éjaculer, mais uniquement si le coït est très long

 

Les troubles de l’orgasme

Même si l’association entre orgasme et éjaculation est souvent faite chez l’homme, il s’agit d’étapes différentes. En effet, un homme peut avoir une éjaculation sans orgasme, un orgasme sans éjaculation ou ne pas être satisfait de ces orgasmes.

 

Ejaculation prématurée : éjaculation trop rapide, sans contrôle volontaire possible.
Anéjaculation : absence d'expulsion de sperme hors des voies génitales, chez un homme qui a une excitation sexuelle.

Ejaculation tardive : éjaculation trop tardive.

Désir sexuel hypoactif masculin : déficience ou absence persistante ou répétée de fantaisies imaginatives d'ordre sexuelle et de désir d'activité sexuelle.

Hypersexualité : aussi appelée "sexualité compulsive", comportement sexuel humain se traduisant par une recherche exagérée de plaisir sexuel

Paraphilies : attirances ou pratiques sexuelles qui diffèrent des actes traditionnellement considérés comme "normaux".

Trouble de l'identité sexuelle : malaise ou sentiment d'inadéquation vis-à-vis du genre qui est attribué d'après le sexe de l'individu. Identification intense et persistante à l'autre sexe.